• 05 61 82 10 89 - contact@closmignon.com
0 0,00 €

Le Vignoble et les Cépages

Le vignoble de Fronton est l'un des plus anciens de France. Ce sont les Romains qui, au IVème siècle, ont planté les premiers ceps dans la région. Situé entre la Garonne et le Tarn, au nord de Toulouse, le vignoble bénéficie d'un climat agréable et ensoleillé permettant une belle maturité des raisins. A l'époque, deux terroirs se différenciaient, celui de Fronton et celui de Villaudric. En 1975, les vins de la région passent en AOC Côtes du Frontonnais. Depuis  2005, l'ensemble du vignoble se nomme « AOP Fronton ».

 

Le Vignoble du Château Clos Mignon Appellation d'Origine Protégée Fronton :

             

  

           

  Installées sur le terroir typique de l'AOP Fronton, les vignes du Château Clos Mignon bénéficient d'un sol composé de boulbènes, sables alluvionnaires très fins, et de galets. Ce terroir donne toute sa caractéristique et apporte sa typicité aux vins de Clos Mignon qui fait sa renommée.

           


  Le vignoble couvre une surface de 22 hectares, d'un seul tenant.  L'encépagement  comprend 50% de négrette, un très      ancien cépage typique  de      l'Appellation AOP  Fronton, 25% de cabernet franc et sauvignon, et 25 %  de syrah. Les    rendements sont  de 50 hectolitres/hectare, et la densité de    plantation est de 4500 pieds/hectare. Cela  permet  d'obtenir les  meilleures  conditions pour des vins de qualité et le respect de l  'AOP Fronton.  

Les cépages du Domaine

  • La Négrette 

           Copie de _MG_8483.jpg

           Rare cépage qui fait la fierté de Fronton, on trouve les premiers écrits mentionnant la Négrette au VIème siècle. Il est alors appelé « Mavro », qui signifie « noir » en grec, faisant alors allusion à la couleur très sombre de son vin. Il réapparait plus tard, au XIIème siècle, sous le nom de « Negret ». Il est issu de la famille des cotoïdes, typique du vignoble du Sud-Ouest.  Mais lors de l’accession à l’AOP, seul Fronton le garde et en fait son identité, la Négrette devient alors l’exclusivité mondiale de l’appellation Fronton.

             La tradition raconte que la Négrette aurait été rapportée de Chypres  par des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, lors des Croisades. Cépage typique de Fronton, on peut cependant en retrouver quelques rares ceps à l’Ile-de-Ré, « la folle noire », ou encore dans les Charentes ou en Vendée. C’est son caractère très capricieux qui justifie son abandon ailleurs. Mais le terroir Frontonnais permet l’expression parfaite de ses qualités. Ses grappes sont petites et très compactes.

          Son vin très coloré possède une palette aromatique large et intense : violette, réglisse, vanille, cassis, mûres, fraise. La Négrette donne des vins souples et fruités, équilibrés, colorés et épicés. Cépage principal de l’appellation Fronton, elle représente obligatoirement 50 % minimum de l’encépagement. A la base vin d’assemblage (le plus souvent avec de la syrah et du cabernet), elle commence à être travaillée seule, et il est possible depuis peu et en de rares endroits, de la découvrir dans des vins 100% Négrette, qui font l’expression typique des vins de Fronton. L’aptitude au vieillissement étant limitée, mieux vaut boire les vins de Négrette jeunes.

Découvrez notre nouveauté au Clos : Le Pure Négrette

 

  • Le cabernet Sauvignon

            

       Originaire de Bordeaux, le cabernet sauvignon a une place de choix dans de nombreux pays. Grace à sa grande densité aromatique et à sa capacité à se bonifier avec l’âge, il peut produire des vins de collections les plus onéreux et recherchés. Ses baies sont très petites et sa pellicule épaisse produit des composés solides et un jus moins clair. Ce qui signifie pour un vin rouge, plus de tanins, d’arômes et de couleurs. Idéal en assemblage avec des cépages doux, il apporte de la densité et de la longévité au vin. Seul, il est agressif. Cela permet d’obtenir des vins foncés et intenses, allant d’un arôme de cassis pour les raisins de faible maturité, et à des arôme de cerise à l’eau de vie pour une maturité plus élevée, en passant par une palette telle que la mûre, le poivron grillé, les fruits rouges ou les épices.

 

  • Le cabernet franc

           

        Le cabernet franc serait originaire des Pyrénées espagnols, et aurait progressivement gagné le sud-ouest de la France via les pelerins de retour de saint Jacques de Compostelle. La France en possède pas moins de 36000 hectares, et l’Aquitaine plus de la moitié des superficies cultivées. Ses arômes sont épicés, allant de la framboise à la violette, mais aussi de tabac et de cassis. Son vin est peu riche en tanins, et reconnu pour sa finesse. Tout comme le cabernet sauvignon, il a une excellente aptitude au vieillissement. Il s’assemble souvent avec le Merlot et le cabernet sauvignon, et peut s’exprimer seul dans le Val de Loire avec une acidité maitrisée et des tannins doux.

 

  • La syrah

           

             La Syrah est originaire du sud de la France (Rhône) et est principalement utilisée comme vin d’assemblage. Assez semblable au cabernet, la syrah a cependant besoin de soleil pour bien mûrir, ce qui lui apporte un caractère fruité qui la distingue nettement. Ce concentré d’énergie intense et profond apporte l’acidité nécessaire à notre Négrette, bien qu’elle puisse aussi se boire seule tout en restant très équilibrée.  La syrah apporte également profondeur et volume au vin. Elle donne des vins colorés, très aromatiques, complexes, bien alcoolisés, très fins, charpentés. Les rosés sont brillants, aromatiques, fins et très fruités. Ses arômes sont fruités (fruits rouges), mais aussi épicés et florales (violette).

 

 

La Charte de Qualité « Bienvenue à la ferme »

Rendez-vous dans l'onglet Notre éthique

             

 

Un an dans les vignes

- De Novembre à Février : Nous profitons de cette époque hivernale pour tailler la vigne, ramasser les sarments (bois taillé) et lier les nouvelles flèches ou lattes qui porteront les grappes. Pendant ce repos hivernal, la sève ne circule plus.

- De  Mars à Avril : Le printemps arrive et la vigne commence a poussé : c'est le débourrement. On aperçoit les premiers bougeons.

- De Mai à juin : Début de la floraison, on aperçoit les petites fleurs. C'est aussi la période du travail du sol et des traitements.

- De Juillet à août : les feuilles continuent à se développer et les fleurs forment de petits grains. On effectue plusieurs relevages qui consistent à relever les feuilles afin de permettre aux grappes de bénéficier d'un maximum de soleil pour murir. Il arrive également que l'on réalise un effeuillage des feuilles les plus proches des grappes. Toujours dans le but de favoriser la maturité des grains et d'éviter les risques de maladie. Durant tout l'été, les grains verts vont grossir puis changer de couleur jusqu'à arriver à la belle couleur noire qui caractérise les cépages rouges.

 - De Septembre à octobre : Les raisins sont arrivés à maturité avec un bon équilibre arôme/sucre, les vendanges peuvent alors commencer.